Etude-ORC

L’ORC dévoile sa première étude

27.6.2024

L’Observatoire romand de la culture (ORC) a le plaisir de présenter sa première étude, « Le financement public de la culture en Suisse romande ».

L’objectif de cette étude est de créer un dispositif qui produise une restitution fine et harmonisée du financement de la culture en Suisse romande. Cet outil d’aide au pilotage doit représenter, pour les 21 collectivités publiques partenaires de l’Observatoire romand de la culture (ORC), un soutien dans la définition et la conduite de leurs politiques culturelles. Il permettra également de nourrir le dialogue entre collectivités publiques et acteur·ice·s culturel·le·s.

Harmonisation

La thématique de la première étude de l’ORC s’est imposée d’emblée. Les collectivités publiques, les hautes écoles et les faîtières partenaires de l’ORC souhaitent en effet disposer de données objectives et fiables ainsi que d’outils performants pour mieux appréhender le financement de la culture en Suisse romande.

A ce titre, l’élaboration d’un cadre descriptif cohérent, structuré et robuste est essentielle pour une analyse approfondie du financement de la culture. Actuellement, les collectivités publiques se servent de catégories disparates pour décrire leurs financements. Celles-ci manquent d’harmonisation et de systématisation. Les partenaires ont donc exprimé le besoin d’élargir les champs couverts et de créer un système de catégorisation cohérent, permettant ainsi une description détaillée et des comparaisons fiables.

Collaboration fertile

Fruit d’une collaboration fertile entre l’ORC et ses partenaires, ce rapport présente les enjeux et la mise en œuvre de l’étude, en montrant l’importance de la co-construction du dispositif. Cette démarche collaborative a permis d’atteindre l’objectif fixé : le dispositif a été créé et testé avec succès par plusieurs services de la culture.

A ce stade, les données de quatre cantons (Berne francophone, Fribourg, Genève et Jura) ont été utilisées pour tester le dispositif de bout en bout, jusqu’à leur validation et leur présentation visuelle. Les données des autres partenaires continuent à être collectées et traitées et seront rendues disponibles au gré de leur validation.

L’ensemble des données est présenté via un outil spécifique, qui se devait d’être fiable, ergonomique, efficace et flexible. C’est pourquoi l’ORC a choisi de réaliser la modélisation des données de cette étude via la plateforme analytique et dynamique du logiciel Tableau. A terme, les graphiques seront présentés sous une forme dynamique sur le site web de l’ORC.

Pour faciliter l’accès à ces données et leur compréhension, l’ORC vous propose de découvrir chaque mois un indicateur commenté, tout au long de l’année 2024.